Principaux repères en Nord-Pas de Calais

Le Nord – Pas de Calais, une région ouverte sur le monde

Le Nord – Pas de Calais compte une multitude d’acteurs très divers, engagés dans des projets de coopération avec des pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique latine, d’Europe de l’Est ou d’Océanie.

Les statistiques ci-dessous sont établies sur la base des 551 acteurs ayant répondu au questionnaire de recensement actualisé au 15/07/2006 et autorisé à la publication des données concernant 1939 projets, sur un total de 1951 acteurs (actifs et en veille) enregistrés dans la base de données.

________________________________________________________________

Quelques chiffres…

 ________________________________________________________________

Une forte concentration dans l’agglomération lilloise
La majeure partie des acteurs est située dans l’agglomération lilloise (61%), les autres étant également répartis dans le reste du Nord ou dans le Pas de Calais : dans le Dunkerquois, dans le Valenciennois et dans le Bassin minier Lens-Hénin-Carvin notamment.

Une grande variété d’acteurs
78% des acteurs sont des associations : associations de Solidarité internationale, associations de migrants, centres sociaux etc., qui peuvent travailler en partenariat avec d’autres types d’acteurs tels que les Collectivités ou les établissements scolaires. Viennent ensuite les établissements scolaires, les collectivités territoriales, établissements publics de coopération intercommunale et associations de jumelage, les universités et grandes écoles, de rares organisations socioprofessionnelles…

Présents dans le monde entier
Les actions présentées dans ce répertoire concernent 120 pays, dont les Etats ayant récemment intégré l’Union européenne. Ce sont les pays africains qui concentrent le plus de coopérations avec les acteurs du Nord – Pas de Calais. En premier lieu, l’Afrique de l’Ouest, et notamment le Sénégal avec qui 126 acteurs de la région coopèrent. Viennent ensuite le Burkina Faso, le Mali, la Maroc, le Togo, le Cameroun, Madagascar…

Dans tous les domaines pivots du développement
Les actions de coopération concernent très majoritairement l’éducation, notamment la construction d’infrastructures scolaires, l’éducation de base et l’enseignement non formel, l’échange de lycéens, d’étudiants, l’enseignement et la recherche universitaire.
Les actions de collecte et de don restent importantes, même si l’on observe en parallèle une montée des actions structurantes. Ainsi, dans le domaine de la santé, au-delà de l’appui matériel aux infrastructures sanitaires, les actions de formation du personnel de santé se multiplient.
Le développement rural concerne essentiellement l’accès à l’eau, l’agriculture et le maraîchage.
En matière d’action sociale, ce sont surtout des actions pour la protection de la petite enfance, l’insertion des jeunes et la promotion des femmes.
Les actions Jeunesse sont surtout constituées de chantiers de Jeunes et d’échanges culturels.
En ce qui concerne les projets économiques, il s’agit surtout d’appui aux activités génératrices de revenus. Le tourisme n’occupe encore qu’une très faible part.
Les projets culturels sont constitués d’échanges culturels et artistiques. Quant à l’appui institutionnel, il s’agit de l’appui à l’administration locale.

Sont également prises en compte dans nos statistiques, les actions d’éducation au développement auprès des citoyens du Nord – Pas de Calais

________________________________________________________________

Le paysage régional en 2016

________________________________________________________________

Voici quelques explications…


 

 La CORAS : Coordination en Région pour l’Animation de la Semaine

Les CORAS ont été sollicitées par la coordination nationale de La Semaine de la Solidarité internationale en 2008 pour être les garants de l’identité de la Semaine dans les régions de France. Dans le Nord – Pas de Calais, c’est Lianes coopération qui a été choisie parmi les structures collectives à vocation régionale qui ont un rôle de centre de ressources et d’appui auprès des acteurs locaux de la région, pour l’accompagnement des acteurs : information, conseil, mise en relation, formation…, le référencement et la coordination du programme des animations, la coordination de la communication régionale sur la Semaine, l’organisation de temps d’échanges, de mutualisation, de capitalisation, de réflexion stratégique et le relais des partenariats médias nationaux en région. Contact à Lianes coopération : Nicolas LIBERAT, Chargé de mission animation de réseau, au 03 20 85 10 96 – n.liberat@lianescooperation.org


Le COSIM : Collectif Régional des organisations de solidarité internationale issues des migrations

Le COSIM est un collectif d’OSIM -Organisations de Solidarité internationale Issues des Migrations- du Nord – Pas de Calais. Il a été créé en janvier 2009 à l’initiative du FORIM (Forum des OSIM, Paris) et du CEFIR (Dunkerque). A l’image des COSIM Rhône-Alpes et Basse-Normandie, le COSIM Nord – Pas de Calais vise à favoriser le partage d’expériences, les échanges de savoir faire et la mise en réseau des OSIM, à développer une meilleure intégration en France des personnes issues de l’immigration et à jouer le rôle d’interface avec les collectivités locales et territoriales. Il fera la promotion du « faire ensemble » en favorisant la rencontre et les échanges entre les OSIM d’ici et les associations, collectivités ou villages « là-bas ». Il s’agira également de valoriser l’apport des OSIM en matière de coopération et de solidarité internationale. Contact : CEFIR – Tel : 03 28 63 71 87, cefir@cefir.fr

Laisser un commentaire