Appel à projet Commission Européenne- Prévention des violences sexuelles et à caractère sexiste

Le MEAE signale l’appel à projet de la commission européenne « Prévention des violences sexuelles et à caractère sexiste à  l’encontre des femmes et des jeunes filles dans les pays en développement ».

Cf. ci-dessous et ici :

https://webgate.ec.europa.eu/europeaid/online-services/index.cfm?ADSSChck=1503319736726&do=publi.detPUB&searchtype=QS&orderby=pub&orderbyad=Desc&nbPubliList=15&page=1&aoref=154792

La date limite pour soumettre une note d’intention est le 25 octobre 2017.

Des organisations de la société civile peuvent se mettre en consortium pour y répondre.

Pour l’animation de la Plateforme GED
Yveline Nicolas
06 68 88 42 05
01 46 07 04 94

Il s’agit un programme destiné aux acteurs de la société civile (financé sur l’Instrument de Coopération au Développement – Biens publics mondiaux) vient d’être publié récemment. Celui-ci vise à prévenir les violences sexuelles et à caractère sexiste à l’encontre des femmes et jeunes filles. Le montant total de l’enveloppe est de 32.000.000EUR.

L’appel à propositions est ouvert jusqu’au 25 octobre 2017.

Veuillez trouver ci-dessous le lien vers les documents pertinents ainsi que les lignes directrices ICI 

https://webgate.ec.europa.eu/europeaid/online-services/index.cfm?ADSSChck=1503319736726&do=publi.detPUB&searchtype=QS&orderby=pub&orderbyad=Desc&nbPubliList=15&page=1&aoref=154792

Voici les points clés du programme :

Objectif général :

Renforcer les capacités techniques et financières des organisations locales de la société civile (OSC) afin de promouvoir les droits des femmes et des jeunes filles qui vivent dans des pays en développement connaissant des niveaux élevés de violence à l’encontre des femmes et pays touchés par une crise oubliée.

Priorités :

  1. Mettre fin aux violences à l’égard des femmes et des jeunes filles:œuvrer en faveur de l’élimination de toutes les formes de violences sexuelles ou à caractère sexiste (VSS) au moyen de diverses approches qui permettent aux femmes et aux filles de mettre fin aux violences et aux situations de violence, de les éviter et d’y échapper (par exemple, renforcement de l’émancipation sociale, politique et économique) et/ou
  2. Élargir l’accès à la santé et aux droits sexuels et génésiques pour les jeunes, les femmes et les hommes,y inclus à une éducation sexuelle complète, non discriminatoire et adaptée à l’âge, à des informations fondées sur des données probantes, à la planification familiale et aux moyens de contraception modernes, à des soins et des services de qualité pertinents, conformément à la législation nationale

Montants :

  1. Total :  32.000.000EUR
  2. La demande de subvention doit être comprise entre 5000.000 et 6.000.000 EUR
  3. Les subventions doivent couvrir entre 50 et 90% du montant total des coûts totaux éligibles de l’action

Critères d’éligibilité :

  • être une personne morale
  • être sans but lucratif; et
  • être une organisation de la société civile, y compris les organisations non gouvernementales sans but lucratif et les fondations politiques indépendantes, les organisations locales et les agences, institutions et organisations du secteur privé sans but lucratif, ainsi que leurs réseaux opérant aux niveaux local, national, régional et international ; et
  • être établi dans un État membre de l’Union européenne ou dans un pays en développement tels que répertoriés dans l’annexe N des présentes lignes directrices et
  • être directement chargé de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) codemandeur(s) et l’entité/les entités affiliée(s) et non agir en tant qu’intermédiaire

Points importants :

Ø  Les organisations internationales du secteur public créées par des accords internationaux, les institutions spécialisées créées par de telles organisations et les autres organisations assimilées à de telles organisations ne sont pas éligibles au titre de cet appel à propositions. Les institutions des Nations unies ne sont pas éligibles au titre de cet appel à propositions.

Ø  Pour être éligible, une action doit inclure au moins une organisation locale comme demandeur chef de file ou codemandeur.

Ø  Il convient de noter que le demandeur chef de file doit démontrer qu’il dispose de 5 ans d’expérience dans le domaine de l’égalité hommes-femmes et de l’émancipation des femmes et/ou de la santé et des droits sexuels et génésiques.

Durée :

La durée initiale prévue d’une action ne peut pas être inférieure à 36 mois ni excéder 60 mois.

Type d’activités et d’actions : voir pp. 15 à 17 du document

Calendrier :

  1. Date limite de soumission de la note succincte: 25 octobre 2017 à 16h (heure de Bruxelles)
  2. Date limite de soumission de la demande complète : mars 2018
  3. Notification de l’attribution : mai 2018
  4. Signature du contrat : juin 2018

 

Les commentaires sont fermés.