Etude : Le financement participatif et l’aide publique au développement – AFD

Cette étude vise à mettre en lumière l’essor de la finance participative, et son articulation avec l’aide publique au développement. Elle fournit un panorama concis des législations existantes en la matière, et des montants générés par ce type de financement. Elle permet notamment de comprendre le rôle potentiel que la finance participative pourrait jouer en Afrique, et les opportunités et risques que cela présente pour les bailleurs de fonds.

L’étude fait ressortir les points clés suivants :
• La finance participative est une industrie innovante en forte croissance ;
• La finance participative mobilise des petits montants unitaires et peut donc paraître en premier abord inadaptée ou étrangère à l’univers des bailleurs de fonds internationaux ;
• une approche régionale sur l’Afrique est nécessaire, mais non suffisante, comme le

Les commentaires sont fermés.