Le Groupe d’Appui et de Solidarité fait le bilan de la première année du projet PAQuaV !

Le Groupe d’Appui et de Solidarité (GAS) souffle la première bougie de PAQuaV, le Projet d’Amélioration de la Qualité de Vie, mené en partenariat avec l’ONG RACINES à Savalou au Bénin !

Ce projet vise à accompagner 60 foyers béninois par le renforcement de leurs capacités d’un point de vue économique, sanitaire et psycho-social, afin qu’ils puissent répondre à leurs besoins fondamentaux et réaliser leurs projets de façon autonome.

Après une phase de diagnostic socio-économique réalisée en 2015 (vous pouvez découvrir le rapport de diagnostic socio-éco de GAS ici), les activités psychosociales, sanitaires et économiques ont été mises en place en 2016 par l’équipe sur place.

  • Que peut-on retenir de cette première année du projet PAQuaV ?
Le projet PAQUaV en chiffres (source : Bilan PAQuaV année 1, GAS)

Le projet PAQUaV en chiffres (source : Bilan PAQuaV année 1, GAS)

Sur le plan psychosocial, des groupes de parole et des ateliers d’expression sont proposés aux 29 destinataires du projet. Ces moments permettent aux destinataires du projet de s’exprimer plus librement et de faire face aux problématiques de leur quotidien (inégalités de genre, sexualité, éducation des enfants, santé…)

Le projet PAQuaV accompagne aussi les patients sur le plan sanitaire. L’équipe psychosociale joue un rôle de conseil, de sensibilisation et de soutien aux destinataires auprès du personnel médical. La réalisation d’une étude qualitative a alimenté un plaidoyer auprès du Programme National de Lutte contre le VIH (PNLS), enclenché pendant une mission annuelle d’évaluation du projet par GAS. Ce diagnostic a aussi permis à l’équipe d’élaborer en interne des perspectives d’action pour contribuer à l’amélioration de la PEC sanitaire à Savalou.

Du point de vue économique, des microcrédits en nature ont été octroyés à vingt premiers destinataires permettant de développer leurs Activités Génératrices de Revenus (AGR) : couture, production et vente de produits artisanaux, maraîchage, recharge solaire de téléphones portables… Des comptes à la Caisse Locale de Crédit Agricole Mutuel (CLCAM) ont été ouverts pour permettre d’épargner les bénéfices des AGR. Pour finir, des formations et des séances de sensibilisation sont organisées pour accompagner les destinataires dans la gestion de leur activité. Par ailleurs, un fonds d’urgence économique a été créé pour anticiper les risques liés aux AGR.

  • Quelles sont les perspectives pour 2017 ?

Quarante nouveaux destinataires vont pouvoir bénéficier du projet PAQuaV. De plus, à fin de continuer d’assurer un suivi personnalisé des destinataires, un deuxième animateur technique va être recruté. Sur le plan sanitaire, le suivi de la situation à l’hôpital de Savalou se poursuit, et pourra aboutir à de nouvelles actions de plaidoyer si nécessaire. Des formations en interne sont prévues, notamment dans le domaine du droit, du genre, ou encore de la prévention des risques professionnels.
Pour finir; deux nouvelles volontaires en service civique international vont s’envoler vers Savalou (Bénin) pour renforcer l’équipe sur place.

Pour aller plus loin :

Les commentaires sont fermés.