Publication d’un ouvrage collectif : Anthroplogie des prédations foncières – Entreprises minières et pouvoirs locaux

02J’ai le plaisir de vous informer que l’ouvrage collectif Anthroplogie des prédations foncières. Entreprises minières et pouvoirs locaux, publié par les Editions des Archives contemporaines, est à présent disponible.

Les articles examinent le système néolibéral sur ses « marges » – les pays riches en ressources (Mali, Pérou, Papouasie, etc.) –, là où les pratiques contredisent les ambitions : pas d’économie dématérialisée, pas de transparence ; mais des richesses minières, du  travail physique, des terres spoliées, de l’asymétrie d’information et surtout la complicité très active des Etats  …

Nous sommes à votre disposition pour le présenter plus en détails : il ouvre notamment une discussion avec les thèses de Dardot et Laval sur le « commun ».

Dans tous les cas, nous serons ravis de prendre connaissance de vos réactions et de vos critiques.

Bien cordialement

Michèle Leclerc-Olive

Pour les auteurs du livre

 

 

Les commentaires sont fermés.