Rapport bisannuel au Parlement : mise en œuvre de la stratégie française d’aide au développement 2014-2015

Ce troisième rapport bisannuel au Parlement a pour objectif de rendre compte de la mise en œuvre de la politique de développement de la France en 2014 et 2015.

Ces deux dernières années ont été marquées par plusieurs chantiers visant à rénover la politique de développement française.

La loi d’orientation et de programmation relative à la politique de développement
et de solidarité internationale du 7 juillet 2014 place le développement durable, la lutte contre la pauvreté et la réduction des inégalités comme finalités de la politique française de développement.

L’année 2015 a constitué une année charnière, avec la fin du cycle des objectifs du Millénaire pour le développement, lancé en 2000, et l’adoption d’un nouveau cadre de développement durable, l’Agenda 2030 et les 17 objectifs de développement durable.

La Conférence sur le financement du développement à Addis-Abeba en juillet, le Sommet spécial sur le développement durable à New York en septembre et la Conférence sur le climat a Paris, qui s’est déroulée en décembre 2015, ont été les trois temps forts de cette année charnière. Pour la première fois, la communauté internationale s’est dotée d’une feuille de route universelle qui a pour objectif de lutter contre l’extrême pauvreté, de réduire les inégalités et de préserver la planète.

Ces deux années ont également permis de réaffirmer les grands principes sur lesquels repose l’aide au développement française :

  • la transparence, l’efficacité, la cohérence, la redevabilité auprès de tous, et le dialogue avec la société civile.
  • L’Agence française de développement (AFD), dont le volume d’activité est en forte croissance à la suite des annonces du président de la République, est pleinement impliquée dans la réalisation de l’Agenda 2030. Créée le 1er janvier 2015, Expertise France, l’agence française d’expertise technique internationale, rationalise le dispositif français des opérateurs au service du renforcement des capacités des pays partenaires. L’agence contribue dans ce domaine a la mise en œuvre des objectifs de la politique de développement, d’influence et de diplomatie économique de la France.
  • Enfin, la France a renouvelé son approche partenariale. En 2014 et 2015, les réunions du Conseil national pour le développement et la solidarité internationale (CNDSI), espace de dialogue créé fin 2013, ont permis une concertation régulière et stratégique entre les différents acteurs du développement, sur les objectifs et les orientations, la cohérence et les moyens de la politique française de développement.

Cliquez sur l’image pour télécharger le rapport

Les commentaires sont fermés.